Danse en amateur et répertoire : Un projet national

C’est un programme annuel initié et porté par le  Centre national de la danse (CND)  destiné aux amateurs. Il concerne tous les styles de danse. « Danse en amateur et répertoire » vise à valoriser le travail de l’amateur en lui permettant de se confronter au répertoire chorégraphique avec un professionnel de la danse, à la rigueur et aux joies de la scène.

Rites Transmission 2023
vidéo publiée sur le site de Numéridanse

Chorégraphie : Jacqueline Robinson

Interprétation : Muriel Blanchet, René Choplain, Françoise Creac’h, Cécile Fontaine, Catherine Guilpain-Vacher, Sylvie Hirsch, Irène Léauté, Claudie Sautereau, Monique Thénaisy, Yuko Valet

Musique additionnelle : Musiques populaires suggérées par Deben Bhattacharya

CN D – Centre national de la danseDanse en amateur et répertoire2023 – Réalisateurs : Simon, Nicolas – Auger, Ludovic
Chorégraphe(s) : Robinson, Jacqueline (France)
Présentée dans la/les collection(s) : Danse en amateur et répertoire
Producteur vidéo : Centre national de la danse
Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

Le projet de La Mécanique

A l’automne 2021, il a été retrouvé une vidéo enregistrée en 1986 à la Biennale de Lyon de « Rites » ballet chorégraphié par Jacqueline Robinson. La cassette est malheureusement abîmée, il ne reste de visible que les 15 dernières minutes. Rites durait 45 minutes environ. Cet extrait a été déposé sur le site de Numéridanse – https://www.numeridanse.tv/videotheque-danse/rites-0?s – .

En 2018, nous avions eu la chance de pouvoir apprendre un extrait de la Jeune fille et la Mort de Thomas Lebrun dans le même dispositif proposé par le CND et nous avons été très enthousiastes de nous lancer dans cette nouvelle aventure.

Jacqueline Robinson une pionnière de la danse moderne

Jacqueline Robinson (1922-2000), suit d’abord une formation de pianiste avant de se consacrer, dans les années 1940, à la danse auprès, entre-autres, de Mary Wigman.

A Paris, elle fonde l’Atelier de la danse en 1955, l’une des premières écoles de  danse moderne à dispenser une formation aux professionnel(le)s et aux amateurs.

Cette école devint rapidement un haut lieu de rencontres artistiques favorisant le développement de la modernité chorégraphique en France.

Pendant 30 ans, elle compose de nombreuses chorégraphies pour elle-même ou pour une troupe de danseurs et danseuses qu’elle accueille.

Par soucis de transmission, Jacqueline Robinson écrivit également d’importants ouvrages témoignant de son expérience.

L’œuvre choisie : « Rites »

Jacqueline Robinson a créé « Rites » en 1967. La pièce a été reprise en 1986 à l’invitation de la Biennale de la Danse de Lyon. La chorégraphie, écrite sur les musiques traditionnelles d’Inde et d’Afrique, est un exemple emblématique des tendances chorégraphies des années 60 et des qualités propres de Jacqueline Robinson : musicalité, organisation rigoureuse de l’espace, gestuelle habitée. La danse moderne française des années 50, 60 et début des années 70 est aujourd’hui inconnue de la plupart du public de la danse. Et pourtant, elle est une étape essentielle entre la danse libre et la danse contemporaine. Rites est un cycle de sept danses qui célèbrent quelques thèmes essentiels qui gisent au cœur de l’homme depuis l’aube du monde, une évocation des mythes primitifs selon un mode intemporel.

De l’œuvre originale composée de 7 parties, il ne reste que trois séquences qui seront présentées : – Chant du Soleil sur une musique du Tibet, – Chant de possession, en silence, – Chant de renouveau, mandala, sur une musique du Bengale.

La transmission

Marie-Odile Langlère, et Stéphanie Roussel danseuses, ont interprété ce ballet, notamment lors de l’enregistrement à la Biennale de Lyon, en 1986. Elles ont accepté avec enthousiasme de nous transmettre cet extrait, à partir de leurs expériences et de la vidéo sauvegardée.

Les présentations publiques

Ce travail de transmission a été présenté à différents publics.

  • À Blois le 24 mars 2023 à la Halle aux grains au cours d’un « midi curieux »,
  • à Blois le samedi 13 mai 2023 à la Maison de Bégon,
  • à Rennes le week-end du 3 et 4 juin 2023 au Triangle,
  • et à Tours, au Centre Chorégraphique National de Tours, dans le cadre du Festival Tours d’horizon, les 6 et 7 juin 2023.


à Rennes le week-end du 3 et 4 juin 2023 au Triangle,
photos Rennes par le photographe Gérard Payelle du Triangle