L’association

Notre association, La Mécanique du Bonheur est une association de danse contemporaine comme il en existe beaucoup, mais une de nos particularités est qu’elle est à destination des seniors ! (60 ans et +).
En effet, la fin de l’activité professionnelle ne signifie pas, et de moins en moins, plus d’activité(s) du tout !

Notre association propose une activité artistique permettant de s’exprimer, de créer avec son corps grâce aux ateliers animés par un danseur et chorégraphe talentueux, Simon CHOPLAIN. Mais c’est surtout un projet personnel de vie et de nouvelles optiques. La possibilité de pratiquer une activité physique qui maintient en bonnes conditions de santé en donnant l’occasion de prendre soin de soi et de s’épanouir, tout en continuant à rencontrer les autres et partager avec eux. D’ailleurs devant la demande nous avons décidé d’ouvrir les ateliers aux « plus jeunes »! Désormais vous pouvez vous inscrire à nos ateliers dés 50 ans, dans nos ateliers consacrés aux 50/60 ans !

Pour ceux qui voudraient aller plus loin

Nous créons chaque année un spectacle issu d’un projet chorégraphique car il nous semble nécessaire de prolonger les ateliers vers une représentation devant un public : Pas seulement pour nous exprimer, mais aussi pour partager. Pourquoi de la danse contemporaine :
Elle intègre des éléments essentiels à l’activité physique : endurance, construction musculaire et travail sur l’équilibre. Elle offre également une meilleure connaissance de son corps, la conscience de l’espace, le travail de mémoire, la gestion de sa respiration. Elle ouvre, par l’improvisation, la possibilité de découvrir sa propre créativité, d’explorer son langage corporel, de s’exprimer en partage. Langage universel, la danse contemporaine s’adapte à tous les âges de la vie.

Des cycles de conférences sont organisés sur la danse

La Mécanique organise en partenariat avec la Médiathèque Maurice Genevoix  (bibliothèque d’Agglopolys), des cycles de conférences de découverte d’Histoire de la danse et en particulier, des chorégraphes contemporains. Sujets déjà abordés : La danse moderne allemande, La danse moderne américaine, L’explosion de la danse contemporaine en France, Nijinsky et les Ballets russes, Merce Cuningham, Pina Bausch, Anna Halprin, La danse Renaissance, La danse baroque, Le ballet romantique, Maguy Marin, Anne Teresa De Keersmaeker. Ces conférences gratuites sont animées par Suzanne Guichard-Wirz.

Comprendre les évolutions de la danse, disposer de clés pour apprécier la danse contemporaine et connaître ses créateurs importants.

Fonctionnement de l’association

Nous sommes une association d’intérêt général, sans but lucratif régie par la loi 1901. Elle a été créée, sur un concept de Simon Choplain, le 1er décembre 2010.
Toute personne participant à un atelier ou à une de ses activités doit être adhérente. Tous les adhérents sont invités à l’Assemblée générale annuelle pour entendre un bilan des activités menés l’année écoulée et un bilan financier.  Ces deux bilans sont mis au vote pour acceptation. Les administrateurs sont élus à cette occasion pour siéger à l’organe décisionnel de La Mécanique du Bonheur : le conseil d’administration.
Ce conseil se réunit et élit à son tour son président, son secrétaire général et son trésorier.

Les ressources

La Mécanique est peu gourmande en énergie. Sur plusieurs exercices, l’association avoisine  les 80 % d’autofinancement. Les « Mécaniciens » par leurs adhésions, leurs participations aux frais d’ateliers et de répétitions permettent cet équilibre.  En 2017 par exemple, l’association s’est autofinancée en dehors de toute aide publique à hauteur de 83,4 %. Les dons ont couvert 18 % des dépenses, les subventions 16,6 % et la participation des stagiaires aux ateliers et à la création près de 60 %. La Mécanique est donc gérée, selon l’expression un peu datée, « en bon père de famille ». Le Département de Loir-et-Cher et la Ville de Blois soutiennent et accompagnent depuis plusieurs années son action en faveur des seniors, de leur créativité et du dynamisme de cette classe d’âge. La Mécanique du Bonheur a créé en 2016 de nouvelles formes de soutien, elle peut faire appel aux dons pour toute personne désireuse de devenir « Membre bienfaiteur ou bienfaitrice » ou « membres de soutien ». L’association espère ainsi accroître encore son autofinancement et son réseau de sympathisants. En 2017/18, le  Centre national de la danse (CND),  établissement subventionné par le ministère de la Culture a retenu et soutenu un projet de La Mécanique dans le cadre de son programme « Danse en amateur et répertoire ».

A noter que La Mécanique gère son fichier d’adhérents et de sympathisants selon les critères de la Commission Nationale Informatique et Liberté ( déclaration de son fichier faite auprès de la CNIL).

Composition du Conseil d’administration 2017

Présidente : Suzanne Guichard-Wirz, retraitée, danseuse, professeur de danse contemporaine et professeur d’histoire de la danse au Conservatoire Régional de danse et de théâtre à Tours et au Centre de Formation des professeurs de danse à Poitiers.

Secrétaire général : René Choplain, retraité, cadre administratif.

Trésorière : Sophie Gélinier, retraitée, administratrice de compagnies de danse et de théâtre.

Administrateurs(trices) :Thérèse Boudisseau, retraitée, artiste, professeur à l’Ecole des Beaux Arts de Blois ; Roland Guichard, retraité, directeur d’établissement social ; Sylvie Hirsch, en activité, médecin-psychiatre ; Gisèle Méziere, retraitée, professeur des écoles ; Catherine Vacher, en activité, psychologue.

Conseiller artistique et fondateur associé : Simon Choplain, en activité, danseur et chorégraphe.

Son siège social est 8, rue des Grenaillères 41000 Blois.
Téléphone 02 54 20 04 78, courriel : lamecaniquedubonheur@gmail.com

Impression

logo_ville_blois

La Mécanique du Bonheur est soutenue par le Département de Loir-et-Cher et par la Ville de Blois.

Avec un remerciement particulier à La Maison de Bégon, à Agglopolys, au Centre national de la danse (CND), au Centre chorégraphique national de Tours (CCNT) et à son directeur Thomas Lebrun, au danseur Raphaël Cottin, aux bibliothèques de Blois, à la Compagnie La Lune Blanche, à Pierre Guérin, graphiste pour l’ensemble des documents d’infomation imprimés, à Helloasso, à Simon Hirsch cinéaste et à Nicolas Guichard pour la réalisation de ce site.

Agglopolys

 

Maison de Bégon