Cette saison, les ateliers sont animés par

Marine Boubé-Kerouedan
Marie-Ananda Gilavert
Emilie Joneau
Françoise Marnier-Durand
Stéphanie Roussel
Véronique Teindas


Marine Boubé-Kerouedan

Marine Boubé-Kerouedan
Marine Boubé-Kerouedan

PARCOURS

Danseuse, chorégraphe et professeur aux multi-influences, Marine BK débute par la danse classique et le jazz

Après un Bac L Musique, elle poursuit sa formation à l’académie internationale de la danse où elle s’imprègne de nombreuses techniques et approches.

Les rencontres chorégraphiques se multiplient et le contemporain prend le dessus avec notamment le travail de Brumachon auprès d’Ingrid Florin, celui de Preljocaj avec Stéphane Loras, le travail du sol de Laurence Perez, le Sacre du Printemps de Maurice Béjart pour lequel elle intègre la tournée “L’Amour, la Danse” auprès du Ballet de Lausanne.

A sa sortie, l’Éolienne, cirque chorégraphié, lui permet d’entrer en création et semer les graines de son propre langage.

S’ensuit tournages, évènements, tournées à l’étranger, spectacles itinérants, arts martiaux, cirque, des plus petits cabarets parisiens aux plus grandes scènes, dans des spectacles mêlant les arts et les genres.

L’enseignement dans le même temps se révèle comme vocation aussi bien auprès des enfants qu’avec les adultes, dans de nombreuses structures franciliennes.

Elle ouvre des cours et ateliers contemporains au centre Georges Momboye où elle enseigne aussi bien aux amateurs, comédiens désireux de travailler le corps, qu’aux professionnels, mêlant les différentes disciplines dans une recherche constante du mouvement.

Elle créer enfin la Compagnie Entourage, association multidisciplinaire, qui prend racine dans le besoin vital de s’interroger sur l’humain, notamment son rapport à sa société et à son environnement.

APPROCHE

Son travail s’articule autour de la musicalité et des contrastes, dans le corps comme dans l’espace.

Une gestuelle ample associée à des mouvements plus minimalistes.

La projection couplée à l’intériorisation. Lignes et courbes, orientation et désorientation, équilibre et déséquilibre, fluidité et saccades, tentent de traduire les états de l’être.

Le travail des appuis, la respiration, le tracé, la suspension, le poids, le rebond, sont des outils utilisés dans ses cours – ateliers, au service de l’expression et de l’identité de chacun.


Marie-Ananda Gilavert

Marie-Ananda Gilavert

Marie- Ananda Gilavert est danseuse contemporaine, chorégraphe et pédagogue. Elle découvre la danse contemporaine à 17 ans au conservatoire de Tours après avoir pratiqué la danse classique et jazz.  C’est un véritable coup de foudre et elle ne cesse depuis de se passionner pour cette pratique. Désireuse d’appréhender cette discipline sous ses aspects les plus variés, elle suit divers enseignements et formations axés autant sur le travail  technique que sur celui d’improvisation. Elle est titulaire d’une licence d’art du spectacle chorégraphique (universités de Nice et Paris 8), du diplôme d’État de professeure de danse contemporaine (RIDC, Paris) et d’un master de genre (Université Paris 8) portant sur l’analyse de l’intégration des stéréotypes liés aux genres féminin et masculin dans les pratiques pédagogiques en danse.

Elle travaille en région parisienne pendant dix ans où elle enseigne dans différentes structures, intervient en milieu scolaire avec les compagnies Arcane et Art Métisse et danse pour les compagnies Abrutisme, Hélène Marquié, Jours dansants, Zizanie et avec Nathalie Pernette dans le cadre de la formation des RIDC.

Depuis 2016, de retour dans sa région natale, elle crée la compagnie LA MADRUGADA dont les projets, artistiques et pédagogiques, défendent une idée de la danse à même d’incarner et de porter des valeurs d’humanité essentielles.


Emilie Joneau photo de Ilyas Guertili
Emilie Joneau photo de Ilyas Guertili

Emilie Joneau

Chorégraphe/Danseuse

  • Formée à CHOREIA à Paris, elle s’est ensuite perfectionnée au travers de nombreux cours et workshops à travers l’Europe.
  • Elle a dansé pour la compagnie F2B de Stéphane Rippon, la compagnie We Art de Sabrina Lonis, la compagnie Pelmelo Junior de Stéphanie Porcel, la compagnie Opus13 d’Alizée Guittard, la Cie AGFOI, la Cie Bat’Sega ainsi que pour le cabaret Nam Ballet.
  • En parallèle, elle développe son identité chorégraphique aux frontières entre la danse contemporaine, le bone breaking et la danse électro. Elle aime interroger les limites du corps et jouer avec le hors norme et la performance.
  • Elle obtient son premier contrat de chorégraphe en Espagne où elle chorégraphie les spectacles de l’hôtel Barcelo Cabo de Gata.
  • Elle chorégraphie également pour la société Mercedes-Benz, un flashmob comprenant 130 danseurs lors du mondial de l’automobile 2014.
  • Elle intègre la Cie ElectroStreet en Octobre 2019.
  • En 2021-2022, son solo est sélectionné dans plusieurs festivals en Europe (Ankara, Gdansk).
  • Depuis juillet 2019 elle co-chorégraphie pour OUPS Dance Company avec sa partenaire de scène Clémence Juglet.

Françoise Durand-Marnier

Françoise Marnier-Durand

Diplômée d’État en danse contemporaine, elle possède une bonne expérience de danseuse et d’enseignante de danse contemporaine.
En tant qu’interprète, elle a travaillé avec différentes compagnies : Jacky Auvray, Claude Magne, Olivier Bodin, Philippe Tréhet et Valérie Lamielle. Elle obtient son Diplôme d’études chorégraphiques du Conservatoire  National de  Région  de  Poitiers en 1994. Diplômée d’État en 1997, elle complétera sa formation au Centre Chorégraphique National de Montpellier en 1998. Après avoir enseigné à Caen, elle donne des cours en Région Centre : à Mer, à Vendôme et à Blois dans des associations, écoles et collèges, ainsi que dans des institutions pour adultes handicapés.


Stéphanie Roussel

« Danseuse, chorégraphe et metteuse en scène pour le théâtre et l’opéra. Lauréate de plusieurs concours de chorégraphie, elle n’a jamais cessé de créer. Régulièrement, elle conçoit et danse pour de nombreuses performances avec des musiciens, comédiens, plasticiens et poètes dans divers lieux. Enseigne l’art du mouvement auprès de publics professionnels et amateurs, notamment à l’école du Ballet du Nord, au Centre National de la Danse, à L’Ecole Nationale Supérieur Ulm Paris et Lyon, aux Rencontres Internationales de la Danse à Paris, à l’INSA de Lyon , à Micadanses Paris. Durant 13 ans et jusqu’à fin 2022, artiste en résidence permanente aux conservatoires de Paris Vallée de la Marne.Pendant une dizaine d’années, elle danse aussi avec des enfants autistes ou à divers troubles psychiques et accompagne de futurs arts thérapeutes dans leur formation.
Plus d’infos : stephanieroussel.com« 

Véronique Teindas 

Véronique Teindas

Veronique Teindas, artiste chorégraphique nait en France en avril 1973 et grandit en Espagne, se forme à la danse entre Barcelone et Paris en dehors des parcours académiques.

Interprète depuis 1995 notamment dans les compagnies de Maguy Marin et Thomas Lebrun. Elle assiste plusieurs artistes pour leurs créations, particulièrement des chorégraphes Hip Hop. 
 Elle développe son propre travail chorégraphique à travers l’association L’Echelle en Bambou.

Pédagogue diplômée d’Etat en 2002, elle transmet l’interprétation de la danse à travers l’improvisation, à destination d’un large public.

Tout en continuant en tant qu’interprète et pédagogue avec les chorégraphes qu’elle suit de près, Thomas Lebrun et Maguy Marin, aujourd’hui elle poursuit son travail de création avec un bel équilibre entre toutes les formes variées de son métier.

Cliquer sur ce lien ci-dessous pour lire son cv : CV photo.Véronique Teindas pdf