Un samedi avec la compagnie Catherine Diverrès, le 23 janvier à Tours

Classé dans : Coups de cœur | 0
Catherine Diverres Petits Solides – Atelier-démonstration autour des fondamentaux de la danse contemporaine

23/01/2016 14h00 > CCNT

Nouveau rendez-vous du CCNT, « Un samedi avec… », vous propose d’entrer pleinement dans l’univers d’un artiste. Ce premier rendez-vous, composé en connivence avec Catherine Diverrès, propose un atelier-démonstration autour des fondamentaux de la danse contemporaine, une rencontre avec la chorégraphe et trois pièces de son répertoire : Stance II (1997), Solides (2004) et Dentro (2015).

L’atelier Petits Solides est né de la pièce Solides, créée en 2004 par Catherine Diverrès. Où allons-nous ? Dans quel espace nous situons-nous ? Pouvons-nous sentir notre poids et le poids de l’autre ? Pour mieux comprendre ce qu’est la danse contemporaine, Akiko Hasegawa, danseuse de la compagnie de Catherine Diverrès, vous propose de suivre en famille un atelier de pratique autour des fondamentaux de la danse contemporaine. En abordant les notions d’espace, de temps, de poids, les formes et les objets, vous pourrez ainsi créer de courtes séquences collectives et individuelles, reprises en direct le soir même durant la représentation de Solides. Forme légère et pédagogique, cet atelier est une expérience à vivre en famille !

 

23/01/2016 18h00 > CCNT

Lorsque l’on évoque Catherine Diverrès, on pense à Instance, ce duo qui a marqué les mémoires, aussi fascinant que puissant, créé et dansé avec Bernardo Montet, suite à leur rencontre avec le maître japonais Kasuo Ohno. Longtemps partenaire de Bernardo Montet, avec qui elle a fondé le studio DM, puis codirigé entre 1994 et 1998 le Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne (qu’elle dirigera ensuite seule jusqu’en 2008), Catherine Diverrès a tracé depuis une trajectoire chorégraphique considérée comme l’une des plus intéressantes d’aujourd’hui. Son parcours est jalonné de pièces aux visions fulgurantes, aux partis pris polémiques. Mélancolie, sentiment tragique, approche du vide, abstraction, la chorégraphe avance sur des chemins escarpés. Une profonde intériorité anime sa danse qui se déploie dans le raffinement d’une gestuelle nerveuse et vibratile. Au fil du temps, la chorégraphe a créé une œuvre qui comprend plus d’une vingtaine de pièces hantées par des états de conscience, des corps subtils, qui nous parlent d’espace et de temps. À l’occasion de ce samedi qui lui est consacré, elle nous fait le plaisir de rencontrer le public tourangeau. L’occasion de l’interroger sur son parcours, son écriture et sur l’importance de la notion de transmission.

 

23/01/2016 20h00 > CCNT

« La conscience, la relation à autrui, c’est ce qui fait le temps. » Catherine Diverrès s’est penchée pour Solides sur l’histoire de l’art chorégraphique pour en extraire l’essence à travers une série de tableaux, citations et hommages aux plus grands chorégraphes. Trente ans après la création du duo Instance avec Bernardo Montet, Catherine Diverrès se penche, avec Dentro, sur l’écriture d’un nouveau duo en compagnie de deux magnifiques danseurs, aux origines et aux parcours différents. Dans Stance, solo transmis et aujourd’hui interprété par Francesca Mattavelli, Catherine Diverrès dansait seule, avec son ombre, et les mots de La Terra di Lavoro de Pier Paolo Pasolini. « Ce solo est une sorte de “précipité” de mon vocabulaire propre de la danse, intime, que j’ai développé au fil des ans. Construit comme le geste du peintre japonais lorsqu’il réalise une calligraphie : un trait partant d’un point qui ne s’interrompt jamais… »

« Spectacle de remise à plat, Solides convoque sur le plateau bordé par un tableau noir les fondamentaux de la danse contemporaine à travers les principes clés de grands chorégraphes. Une ronde de famille se forme, peuplée de fantômes rudement vivants au milieu desquels Catherine Diverrès trouve une place ajustée. » Panorama de la danse contemporaine, Rosita Boisseau

STANCE II chorégraphie Catherine Diverrès

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.