En 2021-2022, les ateliers et créations sont animés notamment par
Françoise Marnier-Durand
Marie-Ananda Gilavert
Simon Choplain
Emilie Joneau

 

 


Françoise Durand-Marnier

Diplômée d’État en danse contemporaine, elle possède une bonne expérience de danseuse et d’enseignante de danse contemporaine.
En tant qu’interprète, elle a travaillé avec différentes compagnies : Jacky Auvray, Claude Magne, Olivier Bodin, Philippe Tréhet et Valérie Lamielle. Elle obtient son Diplôme d’études chorégraphiques du Conservatoire  National de  Région  de  Poitiers en 1994. Diplômée d’État en 1997, elle complétera sa formation au Centre Chorégraphique National de Montpellier en 1998. Après avoir enseigné à Caen, elle donne des cours en Région Centre : à Mer, à Vendôme et à Blois dans des associations, écoles et collèges, ainsi que dans des institutions pour adultes handicapés.


Marie-Ananda Gilavert

Marie- Ananda Gilavert est danseuse contemporaine, chorégraphe et pédagogue. Elle découvre la danse contemporaine à 17 ans au conservatoire de Tours après avoir pratiqué la danse classique et jazz.  C’est un véritable coup de foudre et elle ne cesse depuis de se passionner pour cette pratique. Désireuse d’appréhender cette discipline sous ses aspects les plus variés, elle suit divers enseignements et formations axés autant sur le travail  technique que sur celui d’improvisation. Elle est titulaire d’une licence d’art du spectacle chorégraphique (universités de Nice et Paris 8), du diplôme d’État de professeure de danse contemporaine (RIDC, Paris) et d’un master de genre (Université Paris 8) portant sur l’analyse de l’intégration des stéréotypes liés aux genres féminin et masculin dans les pratiques pédagogiques en danse.

Elle travaille en région parisienne pendant dix ans où elle enseigne dans différentes structures, intervient en milieu scolaire avec les compagnies Arcane et Art Métisse et danse pour les compagnies Abrutisme, Hélène Marquié, Jours dansants, Zizanie et avec Nathalie Pernette dans le cadre de la formation des RIDC.

Depuis 2016, de retour dans sa région natale, elle crée la compagnie LA MADRUGADA dont les projets, artistiques et pédagogiques, défendent une idée de la danse à même d’incarner et de porter des valeurs d’humanité essentielles.


Simon Choplain

Né à Blois, en 1975, Simon Choplain, après des études en danse classique, se dirige vers la danse contemporaine intégrant les diverses expériences de nombreux professeurs de renommée internationale comme Thierry Baë, Mirjam Berns, Julyen Hamilton, Louise Burns, Betty Jones et Fritz Ludin, Georges Appaix et d’anciens danseurs de Dominique Bagouet comme Fabrice Raminlingom et Hélène Cattala, Bernard Glandier…

Entre reprises de rôles et créations pour différents chorégraphes, ses engagements de danseur l’emmèneront à travers l’Europe (Suisse, Irlande, Allemagne, République Tchèque,…) et plusieurs tournées à travers le monde (Asie du sud-est, Amérique latine).
Il enseigne la danse contemporaine dans différentes écoles pour amateurs et professionnels à Fribourg (Allemagne) et collabore en 2012 avec le Theater Pro Ralf Buron en tant que danseur et chorégraphe pour la création de la pièce « Kurz vor Unendlich … ».

Depuis 2011, il conçoit et développe pour la Mécanique du Bonheur (Blois), des ateliers pédagogiques pour seniors autour du « bien vieillir » et met en scène 7 pièces chorégraphiques pour seniors, en lien avec des adolescents, musiciens, comédiens ou demandeurs d’asile.

En 2018, il créé sa propre compagnie de Vidéo-danse et Physical-Theater, la Cie du LAmbda.