Les ateliers 50, 60, 70, 80 ans …

« Danser pour bien vieillir »

Les activités de la Mécanique du bonheur reprennent le 5 octobre 2019. Une nouvelle année et des nouveaux projets. Vous trouverez ci-après les nouveautés pour 2019-2020.

Cette année, tous les ateliers sont ouverts dès 50 ans.

L’âge de la retraite sonnant de plus en plus tard, et les « séniors » étant en forme de plus en plus longtemps, l’atelier spécifique des 50-60 ans a été supprimé et nous vous proposons des ateliers de danse contemporaine pour les 50, 60, 70, 80 ans…

Nous poursuivons avec des ateliers nommés A, pour les danseurs expérimentés et les ateliers B pour ceux qui n’ont pas ou peu d’expérience de danse ou qui préfèrent un rythme un peu moins soutenu.

DATES : 5-6 octobre, 9-10 novembre, 7-8 décembre 2019, 18-19 janvier, 8-9 février, 7-8 mars, 4-5 avril, 6-7 juin 2020.

HORAIRES : le samedi de 14 h à 18 h
le dimanche de 11 h à 13 h et de 14 h à 16 h.

Changement d’horaire pour les ateliers du dimanche : 11h-16h, avec une pause pique-nique à 13h. C’était l’horaire proposé pour les ateliers des 50-60 ans, cela favorise un moment d’échange et de partage entre les participants, et permet de rentrer chez soi plus tôt le dimanche soir, détail apprécié particulièrement de ceux qui travaillent le lundi matin.

Les ateliers mensuels se déroulent sur le même week-end dans des studios séparés.

Vous pouvez  tester un atelier, pour voir si celui-ci vous convient. Si vous souhaitez ne participer qu’à un nombre très restreint d’ateliers, c’est tout à fait possible d’adapter ce travail corporel à votre disponibilité.

Chaque jour se compose :

1er temps. Basé sur une prise de conscience de notre squelette, la technique de danse utilisée permet de mettre le corps en mouvement sans avoir besoin d’une forte puissance musculaire, ni d’une grande flexibilité au départ, tout en développant par des exercices appropriés et répétés.

2ème temps. Basé sur l’improvisation, une prise de conscience du corps par des exercices de respiration et des mises en situation est proposée. Divers séquences ludiques et toniques seront utilisés pour développer une mise en mouvement personnel du stagiaire, stimulant ainsi sa propre créativité. Ceci sur des thèmes proposés par l’intervenant.

 

Les ateliers des 50/60 connaissent un franc succès (2014). photo Re.Ch
Les ateliers des 50/60 connaissent un franc succès (2014). photo Re.Ch
Un « atelier insolite » au théâtre Peskine en octobre 2015.
un atelier au théâtre Peskine en octobre 2015.

 

 

Infos pratiques Consulter le calendrier des ateliers

Les intervenant.es

En 2019-2020, les ateliers sont animés Françoise Marnier-Durand, Marie-Ananda Gilabert et Véronique Tiendas

Françoise Durand-Marnier nous rejoint  en 2016. Elle possède une bonne expérience de danseuse et d’enseignement de la danse contemporaine.
En tant qu’interprète, elle a travaillé avec différentes compagnies : Jacky Auvray, Claude Magne, Olivier Bodin, Philippe Tréhet et Valérie Lamielle. Elle obtient son Diplôme d’études chorégraphiques du Conservatoire  National de  Région  de  Poitiers en 1994. Trois ans plus tard, elle sera diplômée d’Etat en tant que professeur de danse contemporaine. Elle se formera  ensuite au Centre Chorégraphique National de Montpellier en 1998. Après avoir enseigné à Caen, elle donne des cours en Région Centre : à Mer, à Vendôme et à Blois dans des  associations, écoles et collèges, ainsi que dans des institutions pour adultes handicapés.

 

Marie-Ananda Gilavert

Marie- Ananda Gilavert est danseuse contemporaine, chorégraphe et pédagogue. Elle découvre la danse contemporaine à 17 ans au conservatoire de Tours après avoir pratiqué la danse classique et jazz.  C’est un véritable coup de foudre et elle ne cesse depuis de se passionner pour cette pratique. Désireuse d’appréhender cette discipline sous ses aspects les plus variés, elle suit divers enseignements et formations axés autant sur le travail  technique que sur celui d’improvisation. Elle est titulaire d’une licence d’art du spectacle chorégraphique (universités de Nice et Paris 8), du diplôme d’État de professeure de danse contemporaine (RIDC, Paris) et d’un master de genre (Université Paris 8) portant sur l’analyse de l’intégration des stéréotypes liés aux genres féminin et masculin dans les pratiques pédagogiques en danse.

Elle travaille en région parisienne pendant dix ans où elle enseigne dans différentes structures, intervient en milieu scolaire avec les compagnies Arcane et Art Métisse et danse pour les compagnies Abrutisme, Hélène Marquié, Jours dansants, Zizanie et avec Nathalie Pernette dans le cadre de la formation des RIDC.

Depuis 2016, de retour dans sa région natale, elle crée la compagnie LA MADRUGADA dont les projets, artistiques et pédagogiques, défendent une idée de la danse à même d’incarner et de porter des valeurs d’humanité essentielles.

 

Véronique Tiendas

Cliquer sur ce lien ci-dessous pour lire son cv :

CV photo.Véronique Teindas pdf

 

Angela Loureiro

Biographie

Sa carrière d’interprète, surtout au sein de la compagnie Atores Bailarinos do Rio de Janeiro, va de pair avec des formations diplômantes et une intense activité de pédagogue dans différents cadres privés (IRPECOR, M3D, Ateliers du Cami Salié et autres) et publics (professeur associé aux universités Paris 5, Paris 8 et Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris).

Diplômée du Laban/Bartenieff Institute of Movement Studies (NewYork) sous l’orientation de Peggy Hackney, du Conservatoire National de Musique et Danse de Paris en Cinétographie Laban dans la classe de Jacqueline Challet-Haas.

Angela Loureiro est l’auteur de plusieurs articles et livres :

Exercices Fondamentaux de Bartenieff avec Jacqueline Challet-Haas,

Effort : l’alternance dynamique

Diagonales ? Vous avez dit diagonales ? Avec Jacqueline Challet-Haas, tous trois publiés aux éditions Ressouvenances.

 

 

En partenariat avec la Maison de Bégon
Les ateliers sont réalisés en partenariat avec la Maison de Bégon