« La danse contemporaine en questions, à l’épreuve des pièces de Thomas Lebrun »

Classé dans : Conférences | 0

Une conférence le 20 avril 2018 à la Médiathèque Maurice Genevoix

 

Par Suzanne Guichard, enseignante honoraire en danse contemporaine et en histoire de la danse au Conservatoire à rayonnement régional de Tours

Quels corps pour la danse contemporaine ? Le corps n’est plus formaté : tous les corps peuvent danser. Quels mouvements ? Une multiplicité de possibles, du mouvement quotidien au mouvement sophistiqué. Quel spectacle ?

Depuis le milieu du XXème siècle, les chorégraphes américains ont remis en cause ses codes : on danse hors des théâtres, sans éclairages, sans costumes, sans musique. Quels liens aux autres arts ? Les chorégraphes collaborent avec des compositeurs, des créateurs lumière, des scénographes, des créateurs de mode, des écrivains, des artistes numériques…

La danse est un art souvent qualifié d’éphémère. Comment transmettre une chorégraphie à d’autres danseurs, comment permettre à des œuvres de durer au-delà de leur représentation ? Ces questions seront abordées à la lumière des créations de Thomas Lebrun, chorégraphe, danseur et directeur du Centre chorégraphique national de Tours (CCNT). Des vidéos d’extraits de chorégraphies illustreront la conférence.

Conférence à 18h30 à la Médiathèque rue Vasco de Gama à Blois.

En partenariat avec les bibliothèques d’Agglopolys en lien avec l’exposition « La danse contemporaine en questions » à la bibliothèque de l’Abbé Grégoire.

Entrée libre, réservation conseillée

Photo © Frédéric Iovino, Anne-Sophie Lancelin dans La jeune fille et la mort.

« La danse contemporaine en questions, à l’épreuve des pièces de Thomas Lebrun »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *