Archive : « Renaissances italienne et française, naissance de la danse spectacle. »

À la Renaissance, l’humanisme, (qui met au centre des préoccupations l’homme et non plus Dieu) et la redécouverte des textes originaux grecs et romains se traduisent immédiatement dans tous les domaines artistiques, y compris dans la danse.
Les premiers écrits sur la danse datent du 15ème siècle et nous viennent d’Italie. Les chorégraphes sont les « maîtres à danser », ils notent les danses selon différents codes, la danse se fait spectacle. Les pas sont nommés, se codifient. En France, au 16ème siècle, la danse se développe à la cour de François 1er . Le vocabulaire, l’espace, les pas, tout s’est complexifié.
D’où venaient les pas? Comment et dans quel contexte historique ont-ils évolué? Comment étaient-ils décrits? Comment les chorégraphies ont-elles pu être reconstituées ?
Qui étaient les danseurs ? Quel corps donnaient-ils à voir ? Quelle était leur appartenance sociale ? Quel était le rôle attribué à la danse dans la société?

Des réponses seront apportées à ces questions, fondées sur divers traités de danse des 15ème et 16ème siècles, sur l’iconographie d’époque et grâce à des reconstitutions effectuées par divers chercheurs/chorégraphes.
La conférence sera illustrée par des reproductions de gravures d’époque et des vidéos de reconstitutions de danses anciennes .

Conférence animée par Suzanne Guichard, danseuse, professeur de danse contemporaine et d’histoire de la danse et Sophie Gélinier, qui a travaillé durant plusieurs années avec Francine Lancelot, spécialiste de la danse Renaissance et baroque.

13 novembre 2015 Renaissance italienne et française, naissance de la danse spectacle

La conférence aura lieu de 18h30 à 20h30 à l’Auditorium de la Médiathèque Maurice Genevoix, rue Vasco de Gama à Blois.

Entrée gratuite

La médiathèque Maurice Genevois à Blois caue.fr
La conférence aura lieu de 18h30 à 20h30 à l’Auditorium de la Médiathèque Maurice Genevoix, 4 Place Jean Jaurès à Blois. caue41.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *